Pages De Laccessibilite Aux Soins De Sante En Rdc

L’accessibilité aux soins de santé en RDC : Analyse de l’impact de la gouvernance sur le système d’approvisionnement public en médicaments essentiels et de qualité de la province du Nord-Kivu

Contexte : La mauvaise gouvernance dans les systèmes pharmaceutiques est l’un des facteurs qui contribuent aux écarts d’accès aux médicaments. Identifier les problèmes de gouvernance peut contribuer à renforcer les systèmes pharmaceutiques et par conséquent l’accessibilité aux médicaments. L’objectif principal de cette étude est d’identifier les problèmes de gouvernance dans le système d’approvisionnement public en médicaments essentiels et de qualité dans la province du Nord-Kivu en République Démocratique du Congo (RDC). L’étude doit permettre : a) de décrire le système d’approvisionnement tel qu’il se déroule actuellement en relevant les politiques et stratégies qui en sont à la base ; b) d’identifier les acteurs clés du système ; c) d’appréhender la manière dont ils perçoivent le système et les difficultés auxquelles ils sont confrontés au quotidien ; d) d’évaluer si ces difficultés sont liées à la gouvernance ; e) de relever les solutions qu’ils proposent afin d’agir sur les difficultés identifiées.

Méthode : Une revue approfondie de la littérature a été combinée à une méthode qualitative. Quinze entretiens semi-directifs ont été réalisés dans la ville de Goma. L’échantillon comprend des acteurs du système d’approvisionnement public.

Résultats : Une cartographie des acteurs a été réalisée. Les lacunes qu’elle comporte reflètent le manque de connaissance du système d’approvisionnement par les répondants eux-mêmes. Les difficultés rencontrées par les acteurs ont pu toutes être rapportées à des problèmes de gouvernance. Une arborescence synthétisant les relations entre les problèmes de gouvernance et leurs conséquences, parallèlement aux fonctions de la gestion pharmaceutique, a été construite. Au total, 17 problèmes perçus ont pu être identifiés. Les solutions proposées par les acteurs afin d’agir sur leurs difficultés engagent également la gouvernance.

Discussion/conclusion : Les résultats obtenus ne permettent pas d’établir de liens corrélationnels. Ils’agit d’hypothèses explicatives. A l’avenir, une étude abordant les forces du système devrait être menée. La gouvernance dans les systèmes pharmaceutiques ne concerne pas uniquement le gouvernement mais un ensemble d’individus, présents à tous les niveaux. Le défi majeur reste de leur faire comprendre qu’ils ont tous un rôle important à jouer pour promouvoir l’adhésion aux principes de bonne gouvernance dans l’exercice de leurs fonctions.

Auteur(s) : ANTOINE Eléonore